Géophile, Picodon & Picpoul Noir

La 3ème journée Pro organisée le 3 Mars sous l’égide de l’Association des Vieux Cépages, a une nouvelle fois rassemblé une trentaine de vignerons autour de deux conférences enrichissantes et d’un repas succulent et convivial. Les échanges n’ont pas manqué et les discussions sont allées bon train autour de la méthode géophile, des cépages oubliés du Languedoc qui ont donné lieu à une « battle verbale» entre Cinsault et Carignan !

Les nouvelles générations de vignerons Catalans et Occitans étaient aussi au rendez-vous, certains pour la première fois comme Quentin Modat ou Manuel Rémon du Domaine La Rune à Talairan, mais aussi de nombreux habitués qui n’auraient pas manqué cette journée malgrès un emploi du temps chargé, Victor Gardiès, Paul Meunier, Charles Perez, Mika Sire et tous les autres!

 Victor Gardiès et Quentin Modat, vignerons

Victor Gardiès et Quentin Modat, vignerons

La première conférence sur la méthode Géophile sollicita toute la concentration du public et motiva beaucoup de questions. Robert Casenove spécialisé dans l’évolution du sol vers une excellente fertilité biologique a su mettre à portée de tous (initiés et néophytes) une technique très pointue et mises en application par Mika Sire du Domaine des Schistes et également par Les Clos Perdus par exemple. On y apprend entre autre les rôles des racines pour fabriquer le sol et de la photosynthèse pour nourrir la plante, les racines et le sol, l’importance de mycorhizes et les trichodermas, des bactéries, azotobacters et phosphobactéries pour arriver aux vignes équilibrées qui résistent mieux aux agresseurs exogènes. Un approche passionnant et efficace. Pour plus des infos cliquez ici.

 De droite à gauche: Patricia Boyer-Domergue (Clos Centeilles), André Dominé (président des Vieux Cépages), Benoit Roger  (oenologue), Jérôme Rouaud (vigneron)

De droite à gauche: Patricia Boyer-Domergue (Clos Centeilles), André Dominé (président des Vieux Cépages), Benoit Roger  (oenologue), Jérôme Rouaud (vigneron)

La deuxième partie de la matinée fut consacrée à la découverte des vins de Patricia Boyer-Domergue du Clos Centeilles sur l’appellation Minervois Livinière. La dégustation a commencé avec les blancs :  le très aromatique Mosaïque de Centeilles, le dernier né basé sur 9 cépages anciens que Patricia a planté en 2012, suivi par l’impressionnant C de Centeilles qui réuni l’Araignan ou Picodon avec les Riveirenc Gris et Blancs. Unique était la présentation des cépages rouges anciens du Languedoc avant assemblage : le Riveirenc très vif et désaltérant, le Piquepoul Noir intense et épicé et le Morastel à jus blanc, mais à la couleur très soutenue et structuré. Le   C de Centeilles rouge a bien montré le potentiel de ces cépages en assemblage.

 Robert Casenove (consultant vigne), Anthony Martin (amateur), Luc Charlier (la Coume Majou)

Robert Casenove (consultant vigne), Anthony Martin (amateur), Luc Charlier (la Coume Majou)

Dans la conférence de l’après-midi, Patricia expliqua son domaine de 12 hectares avec 23 cépages autochtones plantés sur des grès siliceux et souvent menés en lyre. Avec les plus anciens d’un demi-siècle et plus aux plus jeunes plantés cette année, Patricia mène une recherche constante de découverte, de connaissance et de reconnaissance de ces cépages oubliés. « Le plus difficile est de choisir lesquels seront vinifiés à part. Je fais 33 cuvées pour apprendre à comprendre ces cépages, mais chaque année des choix s’imposent. » De quoi nous surprendre à nouveau pour une prochaine dégustation !

Le repas du midi autour d’un sauté de veau concocté par André, fromages et desserts des membres du club, fut l’occasion de goûter et découvrir les vins des vignerons présents.

Une journée réussie tant sur le plan de la connaissance que de la convivialité !

Nous vous donnons rendez-vous comme chaque année pour la fête des Vieux Cépages pour une belle journée de rencontres et découvertes autour des vins issus de vieux cépages, le 22 Juillet à Trilla !