Jacques Mell à Trilla

Pour la quatrième fois, l’association Les Vieux Cépages a organisé une Journée Pro qui a réuni près de 40 vignerons le 1 juin dernier. Nous avons eu la chance d’accueillir Jacques Mell.

 Jacques Mell

Jacques Mell

Aujourd’hui âgé de 74 ans, Jacques Mell a commencé de travailler en biodynamie en 1987. En 1993, il a fondé sa société Biodynamie Conseil à Reims qui aide des vignerons et paysans désirant de pratiquer la culture biodynamique. Mon intérêt d’inviter Jacques Mell était réveillé quand j’ai dégusté des vins vibrants de domaines qui suivent ces conseils comme en Champagne Pierre Larmandier-Bernier, Anselme Selosse, Francis Boulard ou Jérôme Prevost ou dans la vallée du Rhône les Domaines du Joncier, La Cabotte, Coteaux des Travers ou Montirius.

Jacques Mell est quelqu’un de très touchant qui sait faire passer ce qui le passionne. Ces journées professionnelles sont précieuses pour cette raison: pouvoir échanger sereinement sur les méthodes culturales et la philosophie de travail que suivent les uns et les autres, nous permettre de réfléchir sur nos choix, nos priorités. L’intervention très ouverte au dialogue de Monsieur Mell était forte de convictions et enthousiasmante.
— Paul et Lucille, Domaine Paul Meunier Centernach
 Jacques Mell

Jacques Mell

En fait j’ai rencontré Jacques Mell pour la première fois à Trilla…..Le 1er Juin…Comme la majorité d’entre nous. Mon premier contact avec lui fut de le soulager (je ne m’attendais pas au poids) de ces minéraux qui nous prouvaient le désastre des sols pollués par les minéraux de synthèse qui envahissent la terre, et font un très mauvais travail de rétrogradation. Cela était juste avant la conférence…et il nous avait commencé son exposé, impatient de nous livrer son message avec une grande rigueur, cette dernière n’ayant rien enlevé à la fraicheur de son exposé. Il y eut des moments très forts dans ces presque 3 heures d’exposé et puis d’échanges. Parmi eux je citerai ceux dans les quels le public lui demandait pourquoi il ne développait pas plus ces propos au près des instances dirigeantes? Lui de façon brillante insistait pour que nous comprenions qu’il n’était pas là pour convaincre…Nous laissant par le fait sur notre faim….Mais lorsque j’ai compris qu’il s’attachait plutôt à « transmettre » son rôle a pris sa dimension réelle!
— Joseph de Massia, Le Moulin de Breuil